Il est mon attraction (Divine Attraction 1) de Maddy Facchin

41yd6r7ukal

Résumé :

Il existe un livre. Un vieux manuscrit intitulé Le Grimoire de Magie Grecque. Ce dernier a été créé pour enfermer les âmes mortelles ou immortelles punies injustement par les dieux. Le manuscrit libère les âmes quand leurs âmes sœurs touchent le grimoire. Amélia est une libraire, seule et sans expérience. Elle adore la littérature sentimentale et rêve secrètement d’être l’héroïne d’une de ces histoires romantiques. Alors qu’elle s’affaire à ranger les rayons de la librairie, elle découvre le vieux grimoire. Quand elle le touche, un homme nu en sort. Sa rencontre avec cet homme venu de nulle part va bouleverser à jamais son existence. C’est pour elle, le commencement d’une grande aventure, mais surtout le début de son apprentissage : l’homme mystérieux va lui apprendre tout ce qu’il connaît de l’amour… encore faudrait-il que les dieux ne viennent pas, une nouvelle fois, tout remettre en question. Dans ce premier opus de cette série de romance paranormale et érotique, Maddy Facchin réussit à nous plonger dans un univers de douceur, de charme et de fantastique qui ne manquera pas de vous surprendre.

Où l’acheter :

Numeriklivres – Site officiel

Amazon

L’auteur :

Maddy Facchin aime écrire depuis sa plus tendre enfance.
Après un bac littéraire, elle entre dans la vie active en travaillant pour une grande librairie du nord-ouest parisien.
Entre Amour Et Enfer , son premier roman écrit à l’âge de 16 ans se transforme en trilogie et le premier tome est publié en janvier 2012 chez Edilivre.
Aujourd’hui,  libraire spécialisée en jeunesse, elle partage son temps entre la lecture, l’écriture et les chronique des livres de la collection Darkiss.
Egalement passionnée par la littérature, le merveilleux, l’univers de Jane Austen, la photographie et le cinéma.

Mon avis :

Je tiens à remercier Maddy pour ce Service Presse (SP), il est toujours agréable de recevoir une demande de SP sur sa boîte mail, savoir qu’un auteur a pensé qu’un de ses livres peut nous plaire est quelque chose qui me fait énormément plaisir surtout quand c’est le genre de livres qui nous correspond.

« Il est mon attraction », premier tome de la série « Divine Attraction » s’est avéré une belle découverte. Quand j’ai lu le résumé et les premières pages, j’ai pensé à la Meute de Chânais d’Ysaline Fearfaol, c’est la première chose qui m’est venue à l’esprit.

On fait la connaissance d’Amélia, une jeune libraire, passionnée par son métier qui doit faire face aux réflexions de ses collègues sur ces choix livresques, la romance n’étant pas considérée comme un livre sérieux. Célibataire et réservée, Amélia a du mal à prouver sa valeur auprès de ses collègues qui n’hésitent pas à lui demander des services.

Dès le premier chapitre, on se laisse emporter par les descriptions du métier de libraire, sa routine quotidienne et Maddy nous en parle avec passion ce qui fait du bien pour la passionnée de livres que je suis.

En voulant descendre un carton de livres d’une étagère de la réserve, Amélia tombe la tête la première et est secourue par Théo, un collègue avec qui elle aimerait être bien plus qu’une simple collègue.

De retour des urgences, notre héroïne a un coup de blues, Amélia se rend compte que son métier se révèle être toute sa vie et que sa vie sociale est proche du néant.

Maddy a inventé une héroïne qui pourrait être moi, je me retrouve totalement en Amélia et je me sens proche d’elle. Le fait de se rendre compte qu’en dehors de notre train-train quotidien, on ne vit rien d’autre, on n’a rien d’autre et que notre vie semble vide voire est vide.

Ce qu’on fait de notre temps libre ? Comme Amélia, on lit beaucoup, on regarde nos séries télés, on achète nos sorties de livres mensuels, on fantasme aussi.

Et comme Amélia, on aimerait avoir une vie sociale, des amis, des soirées… Et bien sûr, un petit-ami.

Pour notre héroïne, la chance va tourner grâce à un grimoire ancien.

En préparant la vitrine de la librairie pour Noël, Amélia est attirée par « Le Grimoire de Magie Grecque ». En l’ouvrant, un homme en sort… complètement nu.

Ce fameux inconnu est Vincenzo, alias Vince et sa rencontre avec Amélia va faire des étincelles.

Elle l’a sauvé, libéré de sa prison dans laquelle il était retenu captif, il ne connaît rien de son monde et n’a qu’elle.

Évidemment Amélia est sous le choc de sa découverte mais Vince n’est pas un rêve, il est bien réel et il va devoir répondre à toutes les questions qu’elle se pose.

Amélia et Vince sont comme deux aimants, ce sont deux âmes-sœurs, ils sont attirés l’un vers l’autre.

J’ai aimé la relation entre Amélia et Vince, ils sont complémentaires, lui, la vénère telle une déesse et va prouver à Amélia qu’elle est unique, quant à elle, elle va se laisser aller à sa première vraie histoire d’amour.

Ce que je trouve dommage, c’est que la relation entre Amélia et Vince va trop vite, j’aurais aimé que leur relation s’installe petit à petit, qu’ils prennent davantage le temps de se connaître.

Dans un chapitre, Maddy nous en apprend plus sur l’enfance de Vince et nous éclaire sur son passé.

Quant à Amélia, elle se demande ce que cache Vince.

Quels lourds secrets lui pèsent autant qu’il ne peut pas se confier à elle, l’amour de sa vie ?

La vérité éclate et Vince doit faire un choix lourd de conséquence.

Est-on prêt à tout risquer pour se venger ?

La vengeance n’est-elle qu’un prétexte pour Déméter d’arriver à ses fins ?

Une histoire d’amour peut-elle durer quand les Dieux s’en mêlent ?

Quand on met une déesse en colère, rien n’est impossible !

Une histoire où les Dieux Éros et Déméter vont prendre un malin plaisir à briser l’histoire d’amour d’Amélia et Vince.

Je n’en dévoile pas plus, ce que je peux vous dire, c’est que le final donne une révélation sur les projets de Déméter et que l’histoire d’amour entre nos deux héros ne s’annonce pas de tout repos.

J’attends la sortie du tome 2 avec impatience, hâte de voir ce qui attend Amélia et Vince !

On aime :

  • Découvrir le métier de l’auteur à travers le personnage d’Amélia.
  • L’originalité de l’histoire, un être puni par les Dieux qui ne peut être libéré qu’au contact de son âme-sœur.

On aime moins :

  • La rapidité de relation entre Amélia et Vince, ne connaissant pas grand-chose à l’amour, j’aurais aimé qu’ils apprennent davantage à se connaître, leur relation va trop vite et nous prennent un peu au dépourvu.
  • Un manque de finitions, des fautes d’orthographes et une redondance de certains mots dans une même phrase, dommage pour un livre qui révèle un certain talent.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s