Les Lionnes de Venise de Mireille Calmel (Les Lionnes de Venise 2)

51y14kWYNwL._SX316_BO1,204,203,200_.jpg

Résumé :

« Rappelez-vous, dans le premier tome des Lionnes de Venise, Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, avait assisté, impuissante, en octobre 1627, à l’incendie de la modeste imprimerie familiale. La veille, une redoutable espionne, Isabella, était venue faire reproduire une étrange gravure. Pour Lucia, commençait alors une quête effrénée pour connaître la vérité… Cette vérité, je vous la livre au début de ce second tome, avant de vous transporter trois ans plus tard au pays des mousquetaires… »

Mireille Calmel

Paris, 1631.

Trois ans déjà que Lucia a quitté Venise. Trois ans qu’elle cherche à rebâtir la vie qu’on lui a volée.
Y est-elle parvenue ?
Lucia a recréé une imprimerie. Elle compte parmi ses clients l’un des mousquetaires du roi, Aramitz. Elle peut aussi s’appuyer sur l’amitié du grand Coësre, l’énigmatique prince de la cour des Miracles.
Et pourtant…
Au détour d’une ruelle encombrée, une voix s ’élève. C’est Isabella, la courtisane vénitienne qui a précipité sa famille dans le malheur.
Isabella, à Paris… L ’étau se resserre.
Mêlée à un complot contre le cardinal de Richelieu, elle sait que la lutte sera sans pitié. Mais Lucia se révèle une incroyable combattante.
Une lionne.

Quand Lucia et Isabella affrontent les fantômes de leur passé dans les dédales d’un Paris inquiétant et mystérieux.

Découvrez un extrait ici : Les Lionnes de Venise

Pour l’acheter : 

Librairies et Internet

L’auteur :

Après le succès de sa série sur Aliénor d’Aquitaine, Mireille Calmel nous plonge avec maestria dans la Venise trouble du XVIIe siècle.

Vous voulez en savoir plus sur le travail de l’auteur, c’est sur son site que Mireille Calmel nous dévoile tout ses secrets enfin presque :

Interview de Mireille

22728714_1276735042472732_4055249646036902197_n.jpg

Mon avis :

Un immense merci à Mélanie Rousset, assistante de presse des Editions XO pour m’avoir envoyé cet inattendu et sublime Service Presse assorti d’un très beau masque qui a su si bien accompagner ma lecture. Merci aux Editions XO pour m’avoir accordé leur confiance et pour m’avoir fait passer un si beau moment avec deux coups de cœur livresques.

Trois ans après leur départ précipité de Venise, c’est à Paris que l’on retrouve Lucia, Marco et Giuseppe. Après des recherches infructueuses pour tenter de trouver le fameux grimoire, c’est loin de leur ennemi qu’ils ont décidé de laisser leur passé derrière eux et de commencer une nouvelle vie.

Une rencontre, telle un fantôme ressurgit entraînant Lucia à sa poursuite dans les ruelles parisiennes.

Dans la suite (et malheureusement) fin des aventures de Lucia, Mireille Calmel nous dévoile cette fois-ci l’histoire d’Isabella, notre espionne italienne qui n’a qu’une mission : retrouver le (s) meurtrier (s) de ses parents.

Des pans du passé de l’histoire du grimoire se dévoilent telle une invitation aux lecteurs.

Encore une fois, son chemin va croiser celui de Lucia les entraînant dans une sombre machination contre Richelieu.

Amour, complots et espionnage sont les maîtres mots de ce dernier opus qui voit arriver la fin de l’histoire de Lucia et Isabella dans une course-poursuite effrénée de la Cour de France à celle des Miracles.

Second tome mettant en avant le passé d’Isabella et sa soif de vengeance, c’est à Paris que les masques tomberont dévoilant tous leurs mystères aux Lionnes de Venise.

Aussi addictif que le précédent tome, c’est sans surprise que j’ai dévoré les chapitres, impatiente de connaître la suite et fin du destin de Lucia et Isabella.

Coup de cœur également pour ce dernier tome qui m’a encore une fois conquise car malgré le fait que l’histoire se déroule dans un laps de temps relativement court, l’auteure arrive de par ses mots et sans un seul temps mort à nous transmettre sa passion de l’histoire.

Mireille manie la plume et les mots comme personne, ces héroïnes nous entraînant toujours à la découverte de l’histoire d’une façon oh combien captivante !

Une lecture addictive à emporter partout !

Contrairement au tome précédent, je m’excuse pour le manque d’informations sur ce dernier tome. Ne voulant pas gâcher le plaisir de découvrir le destin de nos héroïnes, vous ne trouverez pas de spoilers dans ma chronique.

De la pointe de sa plume, Mireille Calmel conclut « Les lionnes de Venise » avec finesse.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Les Lionnes de Venise de Mireille Calmel (Les Lionnes de Venise 2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s