L’arrache-mots de Judith Bouilloc

BOOK-IT-LARRACHE-MOTS

A partir de 13 ans.

Résumé :

« La phrase s’écoula de ses lèvres lentement, intelligiblement. Les enfants retinrent leur souffle. Au cœur de la bibliothèque de Pergame, la magie opéra encore une fois. Les caractères se décollèrent de la page en tremblotant, ils virevoltèrent sous le nez de la jeune femme avant de dessiner quatre silhouettes distinctes. Les gamins pouvaient reconnaître le marchand d’habits accoutré d’un magnifique pourpoint, et ses trois filles, dont l’une était vêtue avec moins de fanfreluches que les autres… c’était la Belle. »

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

Rejoignez-là ici :

Site officiel

Compte Facebook personnel

Instagram

Twitter

Mon avis :

Je remercie sincèrement NetGalley et Hachette Romans pour cette très belle et poétique lecture qui a été un très beau coup de cœur pour la passionnée de livres et de bibliothèques que je suis.

Iliade Livrani est l’arrache-mots de la bibliothèque de Pergame. C’est la meilleure bibliothécaire de Pergame et sa réputation d’arrache-mots est connue dans tout le royaume d’Esmérie.

Etre une arrache-mot c’est un don, celui d’intérioriser, de vivre tellement l’histoire que les phrases de celle-ci s’envolent hors des pages et grâce à une imagination débordante, celles-ci prennent vie en des décors et silhouettes mouvantes.

Iliade qui a appris à perfectionner son don grâce à Julius St Gall, le directeur de la bibliothèque va quitter Pergame pour devenir la conteuse de la reine.

A Babel, Iliade espère réussir à tourner la page avec celui qui a brisé le cœur, Hélinant de Vraincoeur, un écrivain raté. Fuir ses douloureux souvenirs qui lui ont fait détester son lieu de travail et commencer un nouveau chapitre de sa vie.

Iliade échaudée par sa douloureuse histoire d’amour accepte la demande en mariage d’un inconnu. D’un milieu modeste, Iliade sait seulement que son fiancé est issu de la noblesse royale et que la vie de ses proches va changer.

Accompagné de Mamie Cassandra (un personnage tout feu tout flamme) et de Florant d’Alphand, émissaire et jardinier de la famille royale.

Sa vie à la Cour est loin de ce qu’elle imaginait. Dans sa cage dorée, Iliade désespère de rencontrer son fiancé et doit faire face aux médisances et ragots sur son compte.

Les sœurs d’Iliade ont aussi de l’importance. On découvre une mère qui a tout sacrifié pour que ses enfants aient une bonne éducation capable de leur offrir une meilleure vie ce qui correspond avec les attentes des parents d’aujourd’hui.

Malgré le côté sombre et secret d’Ardyl, Iliade commence à percer sa carapace et au fur et à mesure de ses découvertes commence à ressentir de l’attirance avec cet être si énigmatique. Quand un complot visant se profile, Iliade comprend le rôle et la mission de sa venue à Esmérie. 

Iliade saura-t-elle déjouer le complot et découvrir qui se cache derrière la mystérieuse demande en mariage qui lui a été proposé ?

Avec beaucoup de sensibilité, Judith Bouilloc ouvre la porte d’une histoire magnifique, hommage au pouvoir des mots et aux bibliothèques. Mélange de contes des 1001 nuits, l’Arrache-mots est une fiction envoûtante qui défie l’imagination et ouvre les portes de l’imaginaire et de l’évasion aux lecteurs qui découvrent l’univers fascinant des livres et des bibliothèques. J’ai refermé ce livre comme un doux rêve, apaisée comme après avoir lu une magnifique histoire qui m’a transporté dans un monde où l’envolée des mots et leur portée ont défié le temps et la réalité. Plus qu’un simple récit, une ode aux bibliothèques et à tous ceux qui transmettent leur passion des livres (bibliothécaires, libraires, blogueurs…). De plus, la couverture ne fait que sublimer le travail de l’auteur, de même que le graphisme tout au long de l’histoire, les éditions Hachette ont fait un excellent travail sur ce titre.

Adapté aux lecteurs ciblés, les plus grands (comme moi) peuvent trouver l’histoire trop courte. Face à la beauté des mots, on aimerait que l’histoire continue, les seuls points que j’ai relevé sont plus de profondeurs afin que les événements ne soient pas aussi successifs. Autant je regrette quand les événements s’enchaînent trop rapidement autant dans « l’Arrache-mots », j’aurais préféré que ça n’aille pas aussi vite.

La découverte des classiques dans une histoire dont le pouvoir des mots n’a d’égal que le talent de Judith Bouilloc !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s