Le Réseau Alice de Kate Quinn

le-reseau-alice

Résumé :

« Un remarquable roman historique… À lire absolument ! » Historical Novel Society

« Une histoire puissante, débordant d’audace, d’intrigues, Le Réseau Alice accrochera le lecteur dès la première page et l’entraînera dans un voyage inoubliable. » Chanel Cleeton

L’histoire oubliée du plus grand réseau d’espionnes de la Première Guerre mondiale.

Sélectionné par Reese Witherspoon pour « Reese Witherspoon X Hello Sunshine Book Club » !!

En 1915, Eve Gardiner brûle de prendre part à la lutte contre les Allemands et est recrutée comme espionne. Envoyée dans le nord de la France sous domination allemande, elle est formée par l’intrépide Lili, nom de code : Alice, qui dirige un vaste réseau d’agents secrets. Les deux jeunes femmes s’emploient chaque jour à lutter contre l’ennemi au péril de leur vie. Trente ans plus tard, hantée par la trahison qui a provoqué le démantèlement du Réseau Alice et la mort de Lili, Eve, devenue alcoolique, vit recluse. Jusqu’au jour où Charlie, une jeune étudiante déterminée, tape à sa porte pour lui demander de l’aider à retrouver sa cousine. Celle-ci a disparu en France pendant la dernière guerre, après avoir été serveuse dans un restaurant appelé le « Léthé ». Le nom de ce restaurant, dont Eve n’a pas entendu parler depuis qu’elle-même y a travaillé sous couverture pendant la Grande Guerre, éveille en elle la lueur d’un espoir… celui de la revanche.

L’auteur :

Kate Quinn est un auteur dont les romans sont en tête du New York Times et du USA Today. Originaire du sud de la Californie, elle a fréquenté l’Université de Boston où elle a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en musique classique. Auteur de plusieurs romans historiques dont la série « La maîtresse de Rome ». Son dernier roman « Le Réseau Alice » récemment publié en France a connu un énorme succès dans le monde.

Rejoignez-là ici :

Site officiel

Page Facebook

Twitter

Instagram

Mon avis :

Merci Babelio et les éditions Hauteville pour cette belle lecture choisie dans la masse-critique de ce début d’année. Après avoir lu nombre de romans sur les différentes guerres, « Le Réseau Alice » m’a fait penser à la série « Clara Vine » de Jane Thynne. Et encore une fois, j’ai eu un gros coup de cœur, Kate Quinn a la particularité de proposer des romans tellement riches en informations, ses recherches sont tellement précises et détaillées qu’on ne peut qu’apprécier ces romans. En effet, j’ai de grosses lacunes en ce qui concerne la Première Guerre mondiale et j’ai passé une nuit blanche à dévorer ce roman qui une fois finit vous encourage à faire vos propres recherches sur le Réseau Alice et ses espionnes.

Southampton, mai 1947.

Charlie St Clair est en voyage avec sa mère pour résoudre un « petit problème ». Comme nombre de femmes, Charlie est une fille-mère et quand on vient d’une famille influente, on résout ce problème dans une clinique en Suisse.

Outre son petit problème, Charlie est en Angleterre pour une raison bien précise : trouver la seule personne à même de l’aider à retrouver sa cousine Rose mystérieusement disparue durant la Seconde Guerre mondiale.

Evelyne Gardiner est la seule à pouvoir l’aider. Ce que Charlie ne sait pas c’est que Rose et Eve ont un point commun : un restaurant « Le Léthé » où les deux jeunes femmes ont travaillé à deux guerres d’intervalles.

Pour savoir où se trouve sa cousine, il faut remonter le temps et découvrir l’histoire d’Eve, celle de Lili et du Réseau Alice, le plus célèbre réseau d’espionnage composé de femmes luttant contre l’occupant. Hantée par ce qu’elle a vue, Eve survit avec le poids de sa culpabilité. Quand Eve et Charlie se rencontrent, l’heure de la vengeance à enfin sonné.

Deux guerres, deux époques, l’histoire de femmes héroïques mais méconnues qui n’ont  pour seule arme, la vengeance.

Charlie, Eve et Fynn sont trois êtres brisés par les guerres, trois .

Quand les fantômes du passé hantent leurs consciences, leur soif de vérité et de justice sera-t-elle suffisante pour apaiser leurs âmes tourmentées ?

De l’Angleterre à la France en passant par le massacre d’Oradour-sur-Glane, l’histoire du Réseau Alice et le courage de femmes héroïques oubliées dans le tourbillon de l’Histoire dans un roman exceptionnel !

Kate Quinn nous fait voyager à travers deux époques et deux guerres différentes. L’occasion de découvrir le statut de la femme qui est celui de la femme au foyer, soumise à son mari et sans droits, celui des filles-mères, des grossesses non-désirées, des convenances, des apparences mais aussi et surtout de courage, d’indépendance et la liberté de faire ses propres choix !

D’où l’émergence de femmes prêtes à tout pour combattre l’ennemi en intégrant la Résistance via des réseaux d’espionnage. Le goût d’une certaine liberté, celle de faire ses propres choix dans un monde où les hommes ont tous les droits.

Kate Quinn a fait un travail de recherches impressionnant pour retranscrire l’histoire du Réseau Alice et celui d’Alice Dubois, alias Louise de Bettignies mais aussi le quotidien des populations durant les guerres.

Une mise en lumière sur la réalité qui au cours des deux dernières guerres n’a pas changé, la femme espionne et résistante a toujours été méconnue alors que ce sont ces femmes qui ont grandement participé à la fin de ces deux guerres mondiales. Les mots « espionnage » et « résistance » n’ont pas de sens sans la mise en avant de ces héroïnes de guerre.

Kate Quinn a une plume magnifique, d’une fluidité telle qu’on n’a aucune envie de lâcher « Le Réseau Alice » avant de connaître la fin si difficile soit-elle. Un récit passionnant et bouleversant où la recherche est poussée jusqu’au plus petit détail.

Le suspense est au rendez-vous et on est autant pris par l’histoire de Charlie et celle de sa cousine Rose que par celle d’Evelyne Gardiner. Bien sûr, j’ai davantage été intéressée par l’histoire d’Evelyne et celle de Lili (la Première Guerre mondiale étant un peu moins exploitée dans les romans) et j’ai été très sensible à l’histoire de Rose.

Un livre que je ne saurais trop recommander afin de parfaire ses connaissances sur ce sujet encore si peu exploité !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s