Réseau (x) de Vincent Villeminot (Réseaux 1)

9782092542415

A réserver aux adolescents (scènes non prévues pour un plus jeune public).

Résumé :

La guerre est déclenchée, sur le web et dans le monde réel.

Sur les réseaux chacun pensait connaître chacun. Chacun surveillait, espionnait, aimait chacun. Mais désormais, trois guerres sont déclenchées, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie est l’enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants.

Réseau(x) tome 1 est lauréat du Prix 15/17 pour l’année 2014 de La Foire du Livre de Brive.

 

L’auteur :

Vincent Villeminot est auteur de romans pour adolescents et adultes. Après avoir été diplômé de sciences politiques, il étudie également au Centre de formation des journalistes (CFJ). En 1994, il part à 22 ans au Caire où il participe à la création d’une université d’enseignement du journalisme français.

En 1996, il revient à Paris où il poursuit son enseignement au CFJ. Après avoir collaboré à plusieurs publications dont le journal d’insertion « La Rue », il se tourne vers l’écriture romanesque.

C’est près d’Evian qu’il exerce son activité d’auteur à plein temps. Il a à ce jour signé plus d’une quinzaine de romans et est l’un des quatre créateurs de la série chorale « U4 » (« Stéphane », 2015, « Contagion », 2016) chez Nathan.

Mon avis :

Victime de harcèlements suite à des cauchemars prémonitoires dont quelqu’un en a fait une vidéo mis en ligne sur le réseau Dream Katcher Book, Sixtine Van de Vogh alias SixieDreamy en a parlé à la police. A une époque où les jeunes vivent et postent tout sur le Web, quelqu’un s’immisce dans les cauchemars de cette adolescente et utilisent ceux-ci comme un jeu.

Cèsar Diàz plus connu sous le nom « Son Altesse Anarchiste Sérénissime » ou Nada#1 assume ses actes. Milliardaire du Net, il joue un jeu en utilisant les jeunes qu’il encourage à faire des actions réelles avec des armes factices contre la police, le gouvernement comme lors d’une manifestation étudiante contre l’augmentation des frais d’inscription pour l’université ou une nouvelle partie du jeu va commencer, point de départ sur les réseaux sociaux, un jeu du chat et de la souris faisant des victimes des deux côtés.

Entre drogues, politique, actes terroristes, la vie de tous le monde est mise en ligne et celle de certaines personnes est en danger à cause d’un réseaux social !

Un roman où les données sont tellement nombreuses qu’on en perd le fil, beaucoup de mal à comprendre les tenants et les aboutissants de ce roman malgré le fait de la mise en garde des données privées que l’on met sur les réseaux sociaux ainsi que du darkweb.

Un ovni, voilà ce qu’a été ma lecture. Difficile de s’y retrouver au début et après une fois que l’on assimile les personnages, les actions, ce fameux réseau qui a supplanté Facebook avec une partie publique et une partie privée, noyau de cette histoire où les membres de ce réseau sont des pions prêts à risquer leur vie pour faire partie d’un jeu mortel. Tels des marionnettes dont quelqu’un tire les ficelles.

Malgré tout, une certaine addiction, le lecteur se prend au jeu à ses risques et périls !

Vincent Villeminot pose une réelle réflexion sur l’usage des réseaux sociaux sans que celle-ci soit mal vue par les adolescents. C’est une réflexion sous-jacent presque inconsciente. Cela permet de réfléchir sur ce qu’on poste, ce qui est vu, les conséquences… Quant à l’âge de lecture conseillé, je trouve que 14 ans est un peu jeune, je le conseillerais plutôt à 16 ans, il peut être dur à lire notamment à cause de l’imbroglio jusqu’à presque la moitié du roman qui à mon avis peut déstabiliser un lecteur plus jeune.

Un ovni des plus singuliers dont l’auteur a su créer une addiction !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s