Ysaline Fearfaol – Faolan, la vengeance (La meute de Chânais 3)

91DIbh2pkDL._SL1500_.jpg

Résumé : 

Depuis des siècles Faolan de Chânais n’a d’yeux que pour Blodwyn, la guerrière du clan. Il ne lui a cependant jamais avoué ses sentiments, trop conscient du lourd passé qui a fait d’elle la louve cynique et dominatrice que ses ennemis craignent plus que tout. Mais lorsque les cauchemars de l’enfance de Blodwyn resurgissent, que la meute doit faire face à une nouvelle menace et à de nouvelles trahisons, Faolan se révèle être la seule chance de salut de la jeune femme.

Acceptera-t-elle de lui ouvrir son cœur pour ne pas sombrer dans l’enfer de son passé… ?

L’auteur : Ysaline Fearfaol écrit depuis l’âge de 12 ans et lit depuis bien plus longtemps encore. Les Chroniques de la meute de Chânais sont les premiers écrits qu’elle publie. En parallèle, elle publie également des recueils de textes, les Plumes d’Ysaline, qui regroupe des textes issus de défis littéraires et écrits au fil des ans. Elle vit à la campagne, entourée de sa famille, de leurs quatre chats, leurs trois chevaux et le poney de sa fille.

Mon avis :

Après un avis partagé sur le tome 2 (l’histoire Duncan-Ysolda), je dois dire que le tome 3 m’a plus que convaincue, rien que la couverture et le résumé me disait qu’il serait à la hauteur de mes attentes. Je n’ai pas été déçue, ça a été un vrai coup de cœur, une lecture éclair (je n’aurais pas été contre des pages en plus) tellement l’addiction était omniprésente.

On retrouve les personnages des tomes précédents et quelques nouveaux très caractériels dont une véritable peste (et encore je me retiens niveau vocabulaire).

Dans ce récit centré sur Faolan, tout commence avec l’aide que la meute va apporter à Florine, une prostituée qu’on a très brièvement aperçu avec Aymeric dans le tome 1 et qui se fait agresser par de grosses brutes. Blodwyn prendra la jeune fille sous son aile et s’impliquera pour lui donner une vie meilleure, ce qui nous fait découvrir un aspect de Blodwyn méconnu et surtout qui nous interrogent : pourquoi se préoccupe-t’elle autant de cette jeune fille ? On devine que cette situation lui rappelle de douloureux souvenirs de son passé et on n’a qu’une envie, savoir exactement ce qu’a vécu notre Valkyrie préférée. On fera la connaissance d’Archambauld, une très vieille connaissance de Blodwyn mais aussi de sa meute asservie.

Une nouvelle menace plane sur la meute de Chânais. Celle-ci ayant fait entrer sans le savoir des traîtres dans leur domaine dont une énième personne prête à tout pour avoir Aymeric (non ce n’est pas Morrigane). Ces traîtres s’allieront à Archambauld pour arriver, du moins c’est ce qu’ils croient à leurs fins. On découvrira le secret des blessures de Blodwyn grâce aux flash-back et la relation compliquée qu’elle a avec Faolan. Bien entendu notre couple « Aymeric-Yseult » toujours fou amoureux mais toujours aussi possessif envers sa belle est présent, l’humour est toujours au rendez-vous mais aussi des scènes qui nous font encore rougir.  Le bonus avec des invités qui ont fait une incursion dans ce roman est la cerise sur le gâteau par contre je vous conseille de lire les sagas des Kergallen d’Aylin et celle des Farkasok d’Elena Guimard avant de commencer ce tome, ne les ayant pas encore lu, j’aurais aimé les lire pour connaître le profil de ces personnages avant de lire ce bonus. Lire la suite

Publicités

Ysaline Fearfaol- Aloys le sacrifice (La meute de Chânais 2)

lameutedechanaist2

Résumé : 

Le puissant clan de Chânais partage son temps entre la Terre des hommes et Avalon, la contrée magique dirigée par Ysolda, la Dame du Lac et l’amante de Duncan, l’Alpha de la meute. Lors d’un séjour en Avalon, Duncan est grièvement blessé par une flèche trempée dans de l’aconit tue-loup. Le grimoire contenant la seule formule susceptible de le sauver a disparu de la bibliothèque d’Ysolda. Une course contre la montre commence pour le retrouver. Les loups-garous passent sous le contrôle d’Aymeric, l’ombrageux lieutenant de Duncan, secondé par son cousin Aloys. Hélas la situation se complique encore lorsqu’Aloys disparaît sans laisser de traces, et la tension monte dans la bande.

Serait-il possible que seules les filles de la meute soient en mesure de sauver les leurs… ?

L’auteur : Ysaline Fearfaol écrit depuis l’âge de 12 ans et lit depuis bien plus longtemps encore. Les Chroniques de la meute de Chânais sont les premiers écrits qu’elle publie. En parallèle, elle publie également des recueils de textes, les Plumes d’Ysaline, qui regroupe des textes issus de défis littéraires et écrits au fil des ans. Elle vit à la campagne, entourée de sa famille, de leurs quatre chats, leurs trois chevaux et le poney de sa fille.

Mon avis : 

Après avoir laissé le couple célèbre pour ses étincelles, Aymeric et Yseult (si vous ne savez pas qui c’est procurez-vous le tome 1), on retrouve toute la meute mais cette fois, l’histoire est centrée sur Aloys. Toute la meute va se rendre à Avalon même s’ils redoutent un piège de leurs ennemis. Duncan, l’Alpha de la meute se retrouvera entre la vie et la mort, blessé par une flèche mortelle.

Afin d’être plus efficace, la meute se divisera, une partie restant au palais d’Ysolda, l’amante de Duncan pour essayer de trouver un antidote et l’autre partie partira en chasse contre ceux qui ont fomenté ce piège. C’est une véritable course contre le temps qui tient le lecteur en haleine, Ysaline nous fait découvrir un univers magique et étrange, on en apprendra davantage sur d’autres membres de la fameuse meute à savoir Eryn, Eannna et Kerwann et comme toujours malgré une situation critique, l’humour est au rendez-vous.

J’ai aimé le nouveau couple Aloys et Ailis plus que celui de Duncan et d’Ysolda, un amour à priori à sens unique du moins c’est ce que pense Ailis et comme toujours une série d’événements vont conduire Aloys à se rendre compte des sentiments qu’il a pour Ailis, il se fera enlever puis torturer et c’est grâce à Ailis qu’il va réussir à endurer cette épreuve. Comme pour Aymeric, des flash-back (j’adore la manière dont Ysaline les écrits) sont disséminés avec subtilité tout au long du récit.

Dans le tome 1, on faisait la rencontre de Morrigane, évidemment toujours amoureuse d’Aymeric et prête à tout pour le récupérer, aidé d’une autre personne qui cherche à se venger de la meute, elle sera l’instigatrice des embûches que rencontreront la meute. Mais attention, à trop chercher des noises aux loups, Morrigane risque bien de perdre plus que ce qu’elle espérait gagner. Lire la suite

Ysaline Fearfaol – Aymeric, la malédiction (La meute de Chânais 1)

81FDy-n++9L._SL1500_

Résumé : 

Yseult Chandrett, historienne de son état, s’est installée dans une petite ville bretonne pour fuir une rupture douloureuse avec son fiancé. Elle n’aspire qu’à vivre en paix et ne veut plus rien savoir des hommes. Mais même si elle se sent bien dans sa nouvelle vie, elle fait des rêves étranges depuis son arrivée, des rêves dans lesquels elle voit un immense loup noir aux yeux gris qui semble l’appeler. Aymeric de Chânais, membre du puissant et redouté clan du même nom, est un être sombre et violent, torturé par un terrible secret, qui attire les filles comme le miel attire les abeilles, mais étrangement, il ne s’intéresse à aucune, contrairement à sa bande de cousins, qui ne se privent pas pour collectionner les conquêtes. Leurs chemins finissent par se croiser, et contre toute attente, Aymeric comprend que la jeune femme qui s’obstine à l’ignorer est peut-être celle de qui viendra son salut…

L’auteur : Ysaline Fearfaol écrit depuis l’âge de 12 ans et lit depuis plus longtemps encore. L’histoire des de Chânais est cependant le premier livre qu’elle publie. Entourée de sa famille, de ses chats et de ses chevaux, elle vit dans une maison à la campagne au milieu des champs.

Mon avis : 

Dès l’introduction, on apprend qu’Ysaline Fearfaol est la détentrice de l’histoire de la Meute de Chânais et que dans ce premier tome, on va découvrir l’histoire d’Aymeric et de son terrible secret.

Le chapitre 1 intrigue déjà le lecteur, l’auteure mettant doucement en place le lien qui unira l’héroïne à Aymeric à travers un rêve prémonitoire. Dès le début, le récit est accompagné de flash-back subtils permettant de mieux comprendre le passé des différents héros de cette histoire.

On fait connaissance avec Yseult Chandrett, une jeune historienne réputée qui fuyant une rupture douloureuse s’installe dans une petite ville bretonne pour tenter d’oublier et de se reconstruire, elle n’aurait pas pu plus mal choisir puisque sans le vouloir elle allait intriguer les mâles de la Meute de Chânais qui n’ont pas pour habitude de laisser indifférent la gente féminine.

L’auteure entraîne le lecteur dans son propre univers sur fond de légendes bretonnes où l’on découvre au fil des chapitres, le profil des principaux personnages et notamment ceux de la meute.

Avec un humour qui nous fait sourire et des scènes mémorables, on se croirait à l’intérieur même de l’histoire et pas en tant qu’unique spectateur.  Lire la suite