La Fille des Templiers de Mireille Calmel (La fille des Templiers 2)

Calmel-Mireille-La-fille-des-Templiers-tome-2-couverture-653x1024

Résumé :

Juillet 1322. Royaume de France.

« Tous qui avez péché par orgueil, par cupidité, vous mourrez. Et Flore Dupin délivrera le baume sacré à qui, d’une autre lignée, l’aura mérité ! »

Ainsi s’est abattue la malédiction sur les derniers Capétiens, coupables d’avoir fait brûler en place publique le grand maître de l’ordre du Temple.

Charles IV doit retrouver à tout prix cette Flore qui détiendrait le secret des Templiers : la clé, pour tout souverain, de la protection divine. Le début d’une traque implacable, des palais parisiens aux faubourgs de Londres.

Alors que l’étau se resserre autour de Flore, la rumeur enfle : et si la jeune femme avait pour mission de remettre le baume sacré au prince d’Angleterre ?

Un seul roi pour les deux royaumes.

L’ultime vengeance…

Des rois maudits, une confrérie mystérieuse, des femmes de courage, avec ce tome II de La fille des Templiers, Mireille Calmel nous révèle l’extraordinaire dénouement d’un grand roman d’aventure.

https://youtu.be/fjDhpLBkp3c

Pour l’acheter : Librairies et Internet

L’auteur :

Mireille Calmel est l’une des grandes figures du roman historique. Avec trois millions d’exemplaires vendus en France, elle a conquis un large public. Ses best-sellers sont aujourd’hui traduits dans quinze langues.

Après le succès de sa dernière série « Les Lionnes de Venise », Mireille Calmel offre avec « La fille des Templiers » un 21ème roman et une nouvelle série à la hauteur des précédentes sur un mystérieux trésor qui intrigue encore à l’heure actuelle.

Rejoignez-là ici :

Site officiel

Page Facebook

Twitter

Instagram

Vous voulez en savoir plus sur le travail de l’auteur, c’est sur son site que Mireille Calmel nous dévoile tout ses secrets enfin presque : 

Interview de Mireille

Mon avis :

Je publie mon avis du dernier tome qui clôture les aventures de Flore Dupin et Armand, presque 8 mois après l’avoir reçu. Des soucis de santé ont mis mon blog entre parenthèses et même si j’ai lu beaucoup, j’ai énormément de chroniques qui s’empilent sur mon bureau.

Merci aux éditions XO pour m’envoyer d’aussi beaux livres, c’est toujours une surprise et un réel plaisir que de découvrir les livres de Mireille.

22 juillet 1322.

Sur la place de Grève,  Flore Dupin assiste avec impuissance à l’exécution de son fiancé.

Traqué par les sbires de Charles IV, elle ne peut compter que sur l’aide d’alliés comme Armand d’Arcourt, un Templier, Jeanne d’Ampierre, la maîtresse de Charles IV et sa mère, la Comtesse de Rethel.

Le passé la rattrape et l’étau se resserre sur Flore et ses amis.

Pour conjurer la malédiction, ils sont prêts à tout pour que la guerre entre la France et l’Angleterre cesse ne laissant qu’un seul roi pour diriger deux royaumes.

Flore arrivera-t-elle à sauver sa vie et celle de ses amis ?

Arrivera-t-elle à mettre fin à cette malédiction qui a détruit sa vie ?

Le plus :

  • Un dossier incluant une chronologie des événements.

Lire la suite

Publicités

La Fille des Templiers de Mireille Calmel (La Fille des Templiers 1)

Calmel-Mireille-La-fille-des-templiers-T1-couverture-656x1024.jpg

Résumé :

19 mars 1314. Jacques de Molay, le dernier grand maître de l’Ordre du Temple, est brûlé en place publique.
Il a été condamné par le roi Philippe le Bel qui reproche aux Templiers de dissimuler un fabuleux trésor.
Mais le jour du supplice, une colombe dépose un message entre les mains du souverain.
C’est la malédiction, terrible : le Roi et ses fils paieront pour ce crime !

Huit ans plus tard…

15 juillet 1322. Une jeune paysanne, Flore Dupin, est pourchassée par les soldats de Charles IV.

Quel secret détient-elle ?
Qu’a-t-elle à voir avec l’ordre du Temple ?
Un homme lui confie :
– Avant de mourir, le roi a prononcé ton nom !

Une confrérie mystérieuse, des femmes de courage, des Rois maudits, avec ce vingtième roman, Mireille Calmel signe un roman d’aventure fascinant.

Découvrez un extrait ici : La Fille des Templiers

Pour l’acheter : Librairies et Internet

L’auteur :

Mireille Calmel est l’une des grandes figures du roman historique. Avec trois millions d’exemplaires vendus en France, elle a conquis un large public. Ses best-sellers sont aujourd’hui traduits dans quinze langues.

Après le succès de sa dernière série « Les Lionnes de Venise », Mireille Calmel offre avec « La fille des Templiers » un 20ème roman et une nouvelle série à la hauteur des précédentes sur un mystérieux trésor qui intrigue encore à l’heure actuelle.

Rejoignez-là ici :

Site officiel

Page Facebook

Twitter

Instagram

Vous voulez en savoir plus sur le travail de l’auteur, c’est sur son site que Mireille Calmel nous dévoile tout ses secrets enfin presque : 

Interview de Mireille

Mon avis :

Les Editions XO ne pouvaient pas me faire plus plaisir en m’envoyant « La Fille des Templiers ». Moi qui ait toujours été fasciné par les Templiers, je suis ravie que l’auteure y consacre une série notamment car je sais que le sujet sera très bien représenté par le travail de recherches réalisé.

Après la découverte de l’Italie avec « Les Lionnes de Venise », Mireille Calmel fait revivre le mystère entourant le fameux trésor des Templiers, un sujet qui passionne toujours autant au fil des siècles.

Dans les années 1300, une étrange malédiction sème le chaos dans le royaume de France.
Suite à la mort de Jacques de Molay, Charles IV a peur. Sur son lit de mort, Philippe le Bel a prononcé un nom, celui de la malédiction qui s’abat sur la France de plein fouet… Le nom de Flore Dupin.

La Flore Dupin de la malédiction vit à Rethel dans les Ardennes. Ses parents sont des fermiers qui l’ont promise à un jeune meunier. Quand un Inquisiteur et l’armée du Roi tue ses parents, c’est Armand, un ancien Templier et dont elle est tombée amoureuse qui l’aidera à s’enfuir. Traquée, elle devra échapper à l’Inquisition.

Quel lien a-t-elle avec les Templiers ?
Pourquoi Charles IV la pourchasse t-il ?

Quel secret la relie à la comtesse de Rethel et à sa fille Jeanne de Dampierre, la maîtresse du roi ?

Sa tâche de naissance est-elle la clé du secret de ses origines ?

Un bûcher, des secrets, deux héroïnes entraînées malgré elles dans une étrange malédiction et poursuivies par l’Inquisition, Mireille Calmel offre un tome toujours plus surprenant et addictif !

« La fille des Templiers » et ses héroïnes fortes traquées par les sbires de l’Inquisition procure au lecteur un excellent moment de lecture ! Lire la suite

Le masque de la Tulipe Noire de Lauren Willig (L’OEillet rose 2)

Le_masque_de_la_Tulipe_Noire_Oeillet_rose_2_c1_large.jpg

Résumé :

1803. Entre la France et l’Angleterre, les espions s’en donnent à coeur joie…

Éloïse, étudiante en doctorat, a réussi le coup du siècle dans le monde universitaire en démasquant l’un des plus grands espions de l’histoire, l’OEillet rose, qui a sauvé l’Angleterre des griffes de Napoléon. Toutefois, elle se pose maintenant des milliers de questions sur la Tulipe noire, l’ennemi mortel français de l’OEillet rose… De plus, elle est pratiquement certaine que les réponses se trouvent quelque part dans les archives du beau Colin Selwick, son béguin épisodique.

Lorsqu’elle tombe sur un vieux livre de codes, Éloïse découvre quelque chose d’encore plus croustillant : un duo improbable s’est lancé aux trousses de la Tulipe noire avec la ferme intention de l’empêcher de tuer l’OEillet rose et de causer la chute de l’Angleterre. Mais ce que le duo ne savait pas, c’est qu’alors qu’il essayait de trouver la Tulipe (et qu’il trébuchait sur quelque chose comme l’amour), la Tulipe noire le guettait…

Pour l’acheter : Editions Leduc.s

L’auteur :

Lauren Willig est auteur du best-seller du New York Times. Diplômée d’Harvard, elle entame une carrière de juriste au sein d’un grand cabinet d’avocats de New York, avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Elle est notamment l’auteur d’Ashford Park.

Site officiel

Page Facebook

Twitter

Instagram

Mon avis :

Après la fin du tome 1, j’étais très impatiente de découvrir ce second tome. J’avoue que j’ai été un peu déçue, n’ayant pas réussi à accrocher sur l’histoire d’Henrietta et de Miles. A l’inverse, j’étais plus intéressée par le personnage de Jane Wooliston qui me faisait penser à Amy. Autant dire que les 500 et quelques premières pages m’ont parues longues avec que quelques passages vraiment prenants. Heureusement que j’ai continué car arrivée à 100 pages de la fin, j’ai retrouvé l’action et le danger qu’il me manquait. J’ai trouvé l’histoire plus lente avec beaucoup de détails à assimiler, j’avoue que j’avais du mal à rentrer dans l’histoire et à suivre les différents personnages du passé. 

Londres, 2003.

Éloïse est en route pour Selwick Hall accompagné de Colin toujours sur les traces de l’OEillet Rose. Le trajet est morose, nos deux personnages n’arrêtant pas de se chamailler.

A travers les lettres des archives familiales, Éloïse va suivre l’histoire d’Henrietta Selwick, la sœur de Richard alias la Gentiane pourpre grâce à sa correspondance avec Jane Wooliston, la cousine d’Amy.

1803. Angleterre.

Henrietta est dans l’ombre de son frère Richard et ne rêve que de devenir elle aussi un agent de la Ligue de la Gentiane pourpre.

Miles Dorrington est l’héritier du vicomté de Loringwel, meilleur ami de Richard et également un agent du ministère de la Guerre en attente de mission sur le terrain. Son physique peu commun, attirant trop les regards, il est un agent de l’ombre.

Lord Vaughn, soupçonné d’être la Tulipe noire, un meurtrier dont la réputation n’est plus à faire est de retour. Grâce aux relations de ses parents, Miles va peut-être trouver l’identité de la Tulipe noire.

La Tulipe noire ayant commis un meurtre, c’est toute la noblesse britannique qui est menacée, c’est pourquoi le ministère de la Guerre prends les choses très au sérieux.

Quant à Éloïse, elle part sur les traces de l’ennemi de l’OEillet Rose, la Tulipe noire.

Dans l’antre de Delaroche, Jane Wooliston découvre que celui-ci et la Tulipe noire sont de mèche, la Tulipe noire devant surveiller Henrietta et Miles, leurs ennemis actuels depuis la Gentiane pourpre.

Richard, résidant dans le Sussex, c’est Miles qui joue le chaperon d’Henrietta lors des soirées pour repousser les coureurs de dots et les hommes trop entreprenants.

Lors d’une de ses fameuses soirées, Miles se rend compte de l’intérêt de Lord Vaughn pour Henrietta et ne cessera de la protéger tout en gardant à l’esprit sa mission.

Jalousie, protection… Henrietta et Miles qui se sont toujours sentis proches, tels des frères et sœurs vont devoir affronter leurs sentiments naissants… tout en menant l’enquête pour mettre fin aux agissements de la Tulipe noire.

Pour que l’amitié se transforme en amour, il n’y a qu’un pas, Henrietta et Miles le franchiront-ils ? Lire la suite

La mystérieuse histoire de l’OEillet rose de Lauren Willig (L’OEillet rose 1)

oeillet-rose,-tome-1---la-mysterieuse-histoire-de-l-oeillet-rose-920195-264-432

Résumé :

1803. Entre la France et l’Angleterre, les espions s’en donnent à coeur joie…

Rien ne va plus pour Éloïse. Le jour où elle porte ses nouvelles bottes en daim, il pleut des cordes. Lorsque le métro tombe en panne, c’est toujours elle qui se retrouve sur les genoux d’un étranger. Sans compter qu’elle a eu plus que sa part de malchance en amour. En fait, après avoir compris que les héros romantiques n’existent que dans le passé, elle décide qu’il est temps de prendre un nouveau départ. En partant pour l’Angleterre, Éloïse est décidée à terminer sa thèse sur cet élégant duo d’espions du XIXe siècle, le Mouron rouge et la Gentiane pourpre. Mais elle découvre quelque chose que même les plus brillants historiens ont manqué : la mystérieuse histoire de l’OEillet rose, l’espion le plus insaisissable de tous les temps. Comment l’OEillet rose a-t-il sauvé l’Angleterre de Napoléon ? Qu’est-il arrivé au Mouron rouge et à la Gentiane pourpre ? Et Éloïse réussira-t-elle à échapper au mauvais sort et à trouver son propre héros en chair et en os ?

 

Pour l’acheter : Editions Leduc.s

L’auteur :

Lauren Willig est auteur du best-seller du New York Times. Diplômée d’Harvard, elle entame une carrière de juriste au sein d’un grand cabinet d’avocats de New York, avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Elle est notamment l’auteur d’Ashford Park.

Site officiel

Page Facebook

Twitter

Instagram

Mon avis :

C’est toujours une belle surprise de lire un roman Charleston. J’aime énormément cette maison d’édition. J’avoue qu’en voyant ce gros pavé, je ne m’attendais pas à le lire aussi vite. J’ai adoré l’univers de l’auteur et sa manière de me sentir proche d’Amy. Encore une fois, j’ai passé un excellent moment. J’avoue que je suis curieuse de voir si le second tome va être aussi prenant que celui-ci. Par contre la longueur de la série qui se compose de 12 tomes me laisse perplexe sur le fait d’arriver à ne pas me lasser. C’est donc un premier tome coup de cœur, décidément 2018 démarre fort mais ce roman a tout ce que je recherche dans un historique et j’ai eu un gros crush pour Amy et Richard.

Après une rupture, Éloïse Kelly, étudiante américaine, débarque à Londres pour finir sa thèse sur un mystérieux duo d’espions du XIXème siècle, le Mouron rouge et la Gentiane pourpre, tous deux démasqués à l’inverse de l’OEillet rose dont l’identité a toujours été un mystère.

C’est pour dénicher des informations sur l’OEillet rose qu’Éloïse se trouve à Londres. Après de vaines recherches, elle reçoit une réponse de Madame Arabella Selwick-Alderly qui, au fil de la conversation va lui montrer un coffre contenant des lettres révélant peut-être à Éloïse ce qu’elle a tant espéré : l’identité de l’OEillet rose.

Tout commence le 4 mai 1803 avec l’histoire d’Amy Balcourt, fille d’une aristocrate qui a du fuir la Révolution française y laissant son frère et son père pour trouver refuge à Shropshire, dans la campagne anglaise. Amy ne rêve que d’une chose : partir en France et intégrer la Ligue de la Gentiane pourpre afin de lui offrir ses services.

Une lettre de son frère Edouard lui demandant de le rejoindre sera l’élément décisif pour devenir une espionne.

Elle qui ne rêvait que des aventures de notre duo d’espions va être en première lignes pour en devenir une.

Quand à Lord Richard Selwick, alias la Gentiane pourpre, il prépare sa prochaine mission qui le conduira en France afin de déjouer les plans d’invasion de Napoléon.

Amy, sa cousine Jane et leur chaperon se retrouvent sur un bateau, direction Calais sauf qu’elles ne sont pas les seules passagères à bord.

Que penserait Amy si elle savait que Lord Richard Selwick avec qui elle a une conversation n’était autre que la Gentiane pourpre ? Que le but de ce voyage est si près et que cette attirance réciproque n’est pas un mirage ? Et que le frère d’Amy est le lien qui va leur permettre de se revoir ?

Lire la suite

La lettre froissée d’Alice Quinn (Une enquête à la Belle-Epoque 1)

capture-d_ecc81cran-2017-10-18-acc80-20-27-10

Résumé :

Cannes, printemps 1884.

Plus rien ne semble devoir sourire à Miss Gabriella Fletcher : l’aristocrate britannique, déjà déclassée en raison de sa ruine et de ses préférences amoureuses, vient de perdre son emploi en même temps que son amante, et son avenir s’annonce bien sombre. C’est alors qu’elle tombe sur une petite annonce qui pourrait bien devenir sa planche de salut…

La voilà gouvernante de Filomena Giglio, dite « Lola » : sa villa « Les Pavots » est dans un état déplorable et ses mœurs sont pour le moins dissolues, mais cette patronne hors du commun n’est pas pour déplaire à Miss Fletcher, loin de là.

Malheureusement, le répit est de courte durée. Un messager inattendu – un certain Maupassant – débarque, porteur malgré lui d’une mauvaise nouvelle : Lola, dont la rente va être suspendue, risque l’expulsion. Une sorte de fatalité semble s’acharner sur la jeune femme quand, peu de temps après, son amie d’enfance Clara, qui l’avait justement appelée à l’aide quelques jours plus tôt, est retrouvée morte dans des circonstances troublantes. Lola, Gabriella et l’homme de lettres décident de relever le défi : résoudre l’énigme du décès de Clara et trouver l’argent pour ne pas se retrouver à la rue. Leur détermination suffira-t-elle dans un monde où la fortune, les hommes et les apparences règnent en maîtres ?

Disponible sur : Amazon.

L’auteur :

Alice Quinn vit dans le midi, entourée de ses enfants et de ses chats. Cette adepte du système D a déjà eu plusieurs vies : ouvreuse de cinéma, serveuse dans des cafés ou encore chanteuse – pas très douée – dans une comédie musicale ! Mais surtout, Alice écrit depuis longtemps et sa première série, « Au pays de Rosie Maldonne » qu’elle a auto-éditée en 2013, a connu un franc succès sur Amazon. Les tomes 2 et 3, « Rosie se fait la belle » et « L’ombre du zèbre » ont d’ailleurs été publiés par Amazon Publishing, tout comme son nouveau roman « La lettre froissée ».

www.alice-quinn.com

www.facebook.com/alice.quinn2013

twitter.com/AliceQuinn2013/

Mon avis :

Quand j’ai vu que ce livre était disponible sur NetGalley, je n’ai pas hésité à le demander. La couverture m’attirait de même que le titre « Une enquête à la Belle-Epoque ». Le résumé est intriguant et donne envie d’en savoir plus. Je remercie NetGalley et Amazon Publishing pour nous donner l’opportunité de découvrir de nouveaux livres souvent en avant-première.

Cannes, 1884.

Une domestique de l’hôtel Beau Rivage meurt dans de mystérieuses circonstances.

Miss Gabriella Fletcher, jeune femme de noblesse britannique, désargentée et dont les préférences pour les femmes l’ont banni de la bonne société se voit contrainte de subvenir à ses propres besoins.

Une annonce et la voila gouvernante de Filomena Giglio, surnommée Lola, une femme aux mœurs douteuses mais qui à l’inverse de la noblesse britannique n’a que faire de la disgrâce et de la réputation de Miss Fletcher.

Une rencontre avec Maupassant et l’aventure commence pour Lola, et Gabriella au détour d’un taillis où le corps sans vie d’une domestique du lieu de réception gît sans vie.

Filomena avec l’aide de ses amis n’aura de cesse de traquer le coupable derrière ce meurtre.

Pourquoi ce meurtre importe t-il tellement à Filomena ?

Quels sombres secrets dissimule-t-il ?

Une enquête de meurtre à la Belle-Epoque qui peut perdre ses lecteurs avant la fin de par ses longueurs ! Lire la suite

La captive du galion de Sabrina Jeffries (La trilogie des Lords 1)

 

9782280385329.jpg

Résumé :

Le courage de Sara est mis à rude épreuve depuis qu’elle a quitté l’Angleterre. Non seulement son bateau a été attaqué par des pirates, mais le terrible capitaine Horn, de sinistre réputation, a fait débarquer toutes les femmes sur une île déserte, avec le projet extravagant de fonder une colonie. Pire, Horn leur ordonne à présent de choisir un époux parmi les pirates ! Sara, la seule à oser parfois lui tenir tête, est incapable de le faire changer d’avis. Elle s’entend alors avec un matelot allié pour organiser un mariage blanc, qu’ils annuleront à Londres dès qu’ils auront réussi à fuir. Mais le capitaine n’apprécie pas du tout la nouvelle de ses fiançailles…

Découvrez un extrait ici : La captive du galion

Pour l’acheter : Harlequin, Amazon…

L’auteur :

A dix-huit ans, Sabrina avait mangé des têtes de poulet et des méduses, été pourchassée par un éléphanteau, vu des tas de cobras et de pythons, reçu tous les vaccins contre la rage et visité la jungle et des plantations d’hévéas. Auteure à succès, elle a vendu des millions de livres à travers le monde. Son talent lui a valu d’être surnommée, la « reine de la romance Régence ».

Site officiel

Page Facebook

Twitter

Instagram

Mon avis :

Je ne m’attendais absolument pas à être captivé par un Harlequin enfin disons pas à ce point. C’est donc encore un coup de cœur pour ce roman que j’étais impatiente de retrouver chaque soir afin de me plonger dans les péripéties de Sara et de découvrir la suite de son périple vers une destination inconnue en compagnie de pirates bien particuliers.

Etant une passionnée des Highlanders, j’ai trouvé enfin un historique avec des pirates assez bien ficelé même si j’avoue la fin m’a un peu déçue par rapport à tout ce qui se passe avant. Une fin un peu hâtive et prévisible (ça pas de surprise) mais trop vite conclue par rapport à tous les événements qui se déroulent avant ne laissant aucun temps mort aux lecteurs.

Autant vous dire que j’attends le tome 2 qui sort en mars avec impatience et surtout envie de savoir si l’alchimie que j’ai eu avec premier tome va continuer avec le tome suivant.

Londres, janvier 1818.

Sara Wilis est une jeune féministe avant-gardiste qui souhaite améliorer le sort des femmes et des enfants. L’amour, elle n’y croit plus depuis qu’elle a failli se faire avoir par un homme plus attiré par sa dot que par ses sentiments.

Orpheline, c’est Jordan Wilis, son demi-frère qui la surprotège en veillant sur elle.

Membre active du Comité des Dames, elle rend visite aux détenues de la prison de Newgate qui vont être envoyées peupler les colonies en Nouvelles-Galles du Sud.

Ulcérée, Sara veut les accompagner pour s’assurer qu’elles seront bien traitées sur un bateau majoritairement masculin et dont la durée du voyage s’avère longue et éprouvante.

Non sans mal, Sara embarque sur le bateau en tant institutrice donnant aux détenues une certaine instruction.

Ce qu’elle va comprendre, c’est que son demi-frère ne l’a pas laissé prendre part seule à sa mission.

Gideon Horn, plus connu sous le nom de Prince des Pirates est le capitaine du Satyre. A la recherche de femmes prêtes à épouser les membres de son équipage, il décide de prendre en chasse le navire où sont enfermées les prisonnières.

Son but : leur proposer un avenir plus avantageux pour elles que le sort que leur ont réservé le gouvernement britannique.

Ce qu’il n’avait pas prévu, c’était la présence de Lady Sara Wilis et ses idées féministes. Cette jeune femme au caractère bien trempé ne le laisse pas indifférent et essaie de  contrecarrer son plan de fonder une colonie sans grand succès. Lire la suite

Le Livre du poète de Kathleen McGowan (The Magdalene Line Serie 3)

MARIE-MADELEINE_3_LIVRE-DU-POETE_mac-gowan.jpg

Résumé :

Le mystère est sur le point d’être révélé…

Dans les ruelles sombres de Florence, une ombre suit la jeune journaliste Maureen Pascal… Serait-ce dû à ses recherches sur Laurent de Médicis ? Un mystérieux groupe semble bien décidé à briser l’élan de celle qu’ils considèrent comme une hérétique… Tout comme, en son temps, Laurent le Magnifique s’est trouvé en butte à l’hostilité de Savonarole.

Entre passé et présent, les secrets de Marie Madeleine se transmettent malgré les obstacles. Certains n’ont de cesse de détruire l’évangile secret et de briser l’œuvre de ceux qui le protègent. Mais les plus grands artistes de la Renaissance sont à son service, magnifiant le message d’amour qu’il contient.

Plus que jamais, les intrigues se multiplient pour protéger le Livre de l’Amour.

Les signes sont là, il suffit de savoir les lire…

Découvrez un extrait ici : Le livre du poète

Pour l’acheter :  Librairies et Internet

L’auteur : 

Journaliste passionnée d’histoire, Kathleen McGowan est l’auteur d’articles et d’ouvrages parus dans le monde entier. Elle a effectué plus de vingt années de recherches et sillonne le monde sur les traces de la légende de Marie Madeleine. Les conclusions de son enquête ouvrent des perspectives nouvelles et passionnantes sur ce qui pourrait être l’un des secrets les mieux gardés de l’histoire. Elle ressemble étrangement à son héroïne. Elle possède notamment une bague semblable à celle qui déclenche les visions de Maureen.

Mariée à Peter McGowan, un musicien irlandais, et mère de trois garçons, elle vit à Los Angeles.

Les deux premiers volumes de cette saga ont connu un vif succès : plus de 350 000 exemplaires vendus en France, traduction dans 40 langues.

Site officiel

La légende du Divin Féminin

Compte Facebook

Twitter

Mon avis :

Bien qu’ayant préféré « Le Livre de l’Amour », ce troisième tome est très bien documenté sur l’histoire de l’art et des personnes qui ont permis à celui-ci de s’étendre bien au-delà de l’Italie. Au fil de ses livres, Kathleen McGowan nous fait découvrir l’histoire d’une autre façon que celle apprise à l’école, elle nous donne envie d’aller plus loin, de faire nos propres recherches… Mention spéciale pour la fin du livre qui nous dévoile le personnage du prochain tome qui ne devrait plus tarder et qui sera traduit en français.

J’ai l’impression que cela fait une éternité que ce livre est sortit et pourtant c’est toujours avec plaisir que je lis et relis ces trois tomes.

Rome, an 61 de notre ère.

Les chrétiens sont de plus en plus menacés, Antonin le Pieux, empereur de Rome les classe en deux catégories : les fanatiques prêts à mourir et les croyants compatissants qui utilisent leur foie pour aider les miséreux.

Félicita, mère de sept enfants fait partie des fanatiques, menés au tribunal car jugée coupable des victimes de la Peste dû à sa croyance fanatique ainsi qu’à mourir elle et ses enfants pour rejoindre son défunt mari.

Malgré les supplications de Petronella, l’épouse du Sénateur, à lui faire entendre raison pour épargner la vie de ses plus jeunes enfants, Félicita et tous ses enfants furent tués.

Une nouvelle ère commençait mais pas sous le meilleur hospice pour les chrétiens.

New York, de nos jours.

De passage à New York pour la sortie de son nouveau livre, Maureen fait halte au Metropolitan Museum of Art où une oeuvre de Marie-Madeleine retint son attention.

Congrégation de la Sainte-Apparition. Le Vatican, de nos jours.

Felicity, petite-nièce du père Girolamo DiPazzi a elle aussi des visions qui lui marque son corps de stigmates. Son but : éliminer Maureen qu’elle considère comme une usurpatrice.

Château des Pommes-Bleues, Arques.

Tammy, en pleine folie créatrice découvre un indice sur son oeuvre préférée « Le printemps » de Botticelli.

La prophétie du Prince Poète va mettre en péril la relation de Bérenger et de Maureen.

Tandis que l’on découvre l’histoire des peintres les plus illustres de la Renaissance italienne, celle de Lorenzo, il Magnifico nous est révélée.

Alors que l’on apprend plus sur la prophétie du Prince Poète, Maureen et Bérenger vont recevoir une nouvelle des plus inattendue bouleversant tout sur son passage.

Un nouvel ennemi se profile et avance avec pour seul but tuer l’Elue.   Lire la suite